Revenir en page d'accueilIraty

  • Visite de terrain pour l'implantation de la passerelle Errikidor
  • Réunion de travail à la Junta sur le cahier des charges du sentier de découverte Errikidor
  • Visite aux Asturies pour découvrir le mode de gestion mis en place sur des projets touristiques
  • Visite aux Asturies pour découvrir le mode de gestion mis en place sur des projets touristiques
  • Les « latinos » à la Junta découvrant le territoire « vu du ciel »
Actualités - Les échanges pour une meilleure construction du projet…

La nature même des projets transfrontaliers s’appuie sur les échanges entre les maîtres d’ouvrage qui sont à l’initiative de la construction d’un projet.

Dans le cadre du projet Irati, les échanges qui existaient jusqu’alors n’étaient pas de nature économiques mais plutôt de bon voisinage et limités à un certain nombre de personnes.

Avec la volonté de part et d’autres de construire un projet sur la zone d’Irati, cohérent et pérenne, ces échanges ont pris une tout autre dimension.

En effet, la construction d’un projet comme celui de la rénovation des Casas de Irati, celle des chalets d’Iraty et la réalisation de sentiers transfrontaliers entre les deux sites, nécessitent de nombreuses réunions, en salle ou sur le terrain, afin de partager les actions du projet et leurs développements progressifs sur le terrain.

Des habitudes de travail différentes, un cadre institutionnels différents, la crise économique qui secoue actuellement l’Europe, donnent un terrain d’échanges parfois compliqué, toujours très enrichissant.

Le projet avance et s’enrichit sur la base de ces échanges.

Outre la construction d’infrastructures et d’équipements, ils représentent le ciment de la pérennité du projet ! Le projet donne lieu également à une ouverture vers d’autres territoires, vers d’autres acteurs.

Les partenaires locaux sont associés au projet afin de l’insérer au mieux dans l’offre touristique du territoire.
La Commission Syndicale du Pays de la Soule travaille par exemple avec l’office de tourisme local, s’appuie également sur la procédure Pôle Touristique de la Montagne Basque ou les professionnels du secteur pour construire des produits randonnées, VTT, séminaires…

L’ouverture se fait également par la découverte d’autres territoires. C’est le cas de la Junta de la valle de Salazar qui a été découvrir des projets apparentés et leurs modes de gestion.

Le projet a fait également l’objet d’une visite de personnes, techniciens et professeurs d’Argentine, d’Uruguay, Paraguay et Brésil venus voir comment des projets à caractère transfrontalier se construisaient !

La carte d’Iraty est sortie !!!
Demandez la dans les offices de tourismes, aux sièges de l’une des quatre vallées, aux chalets d’Iraty ou aux Casas de Iraty et découvrez le territoire…